Mildred et Richard Loving, en 1967, après leur victoire devant la Cour suprême.

Pour finir vos vacances en douceur, je vous propose « L’amour des Loving » un très joli livre dont j’ai achevé la passionnante lecture il y a quelques jours. Ce roman de Gilles Biassette, narre l’histoire des Loving un couple modeste qui marquera l’histoire des États-Unis .

Amour des loving-crg.indd
Le livre de Gilles Biassette

Comme de nombreux couples de leur époque, Mildred Jeter et Richard Loving décident de se marier en 1958. Cet épisode qui aurait dû rester romantique, les conduit à leur grande surprise… en prison ! Leur faute? Elle était noire et lui blanc, ce qui était encore inconcevable (et illégal !) dans le Sud ségrégationniste. C’est grâce à la ténacité de ce couple, dont le nom était prédestiné, que la Cour Suprême des États-Unis sonnera le glas de cette interdiction en 1967.

Avec habileté, Gilles Biassette mêle l’histoire contemporaine sous le prisme de l’élection de Barack Obama à ce passé si loin et si proche à la fois d’un pays dont l’actualité nous montre qu’il ne l’a pas tout à fait digéré. A la fois roman et document historique, ce livre vous embarquera dans la belle aventure des Loving.
Ironie de l’histoire, six ans avant que la Cour Suprême admette enfin le caractère inconstitutionnel de l’interdiction des mariages entre Noirs et Blancs, une Américaine blanche et un Kenyan noir avaient donné naissance à un certain Barack Obama …

L’amour des Loving (ed. Baker Street)
Broché: 336 pages / 20€
Crédit photo © FRANCIS MILLER/THE LIFE PICTURE COLLECTION/GETTY IMAGES